Articles Tagués ‘marketing’

Les fashionitas sont assez innovants quand il s’agit de faire usage des nouvelles technologies. Voici cinq exemples de ce qui arrive quand le chic rencontre le geek:

1. FITS.ME – De nombreux consommateurs sont dissuadés d’acheter des vêtements en ligne, car ils ne peuvent pas essayer avant d’acheter. Et les détaillants en ligne de vêtements connaissent un taux élevé de retours du à une taille ou une coupe qui ne convenait pas. Les techniciens de Fits.me ont trouver la solution grâce à un système de mannequin robotisé qui peut reproduire des milliers de morphologies différentes. Les sites de vente en ligne de vêtements peuvent intégrer une « cabine d’essayage virtuelle », et un guide interactif est mis à disposition des consommateurs pour entrer leurs mensurations personnelles.

2. LEVI’S COURBE ID – Quand Levi’s fait équipe avec les Coréens du i-fashion Technology Center ça donne  Curve ID. En gros, plutôt que de vous trouver un vêtement selon votre taille, ils réalisent un scan complet de votre corps pour ainsi avoir votre modèle en 3D (photos ici). Les mesures ont été ensuite utilisés pour créer un avatar à l’écran de l’acheteur, qui pourrait rapidement et facilement étudier les combinaisons de vêtements en vente dans le magasin.

3. DIESEL CAM –  Dans les boutiques Diesel en Espagne vous pouvez prendre une photo de vous depuis la cvabne d’essayage pour les partager immédiatement en ligne.  Grâce à des tablette tactile les porteurs peuvent obtenir en temps réel les informations et commentaires sur leur tenue par des amis. Ou tout simplement montrer ou ils font leurs achats…

4. FITS – Convient est une application iPhone qui est apparemment conçu pour aider les gens à acheter des soutiens-gorge taille idéale pour leurs petites amies, mais il est probable que cette appli attire une foule un peu moins romantique. Avec une photo frontale (ou, mieux encore, une face et de profil) de votre petite amie, vous pourrez faire correspondre divers modèle afin de trouver le sous vêtement idéale.

5. IFROCKUP – Encore une appli iPhone. Cette fois les utilisateurs peuvent partager différentes tenues pour et demander en ligne l’avis a leur proches pour se décider.  Les informations peuvent être partagées sur Facebook et Twitter, avec un système de vote.

(suite…)

Sur Fiverr  vous pouvez trouver ou produire pratiquement n’importe quel type de services pour 5 $. La diversité des propositions que l’on y trouve est impressionnante, je vous laisse apprécié:

Place de marché à 5 euros

Du graphisme au chant, en passant par le conseil et la publicité, ont trouve de tout sur fiverr!

Pour chque service effectué, le vendeur reçoit 4 $; Fiverr garde le reste.
Les acheteurs et les vendeurs restent anonymes, et un système d’avis permet évaluations des participants.

Actuellement en bêta, Fiverr donne l’opportunité à des petits entrepreneurs de gagner de la visibilité rapidement et aux de pouvoir aussi tester des idées ou de vendre son talent.

Site Web: www.fiverr.com

Le « tryvertising » (néologisme anglais composé de try et advertising, est une forme d’essai de produits sous forme d’échantillon) fait son apparition  dans les grandes capitales du monde : Tokyo, Barcelone, Shangai, San Diego…

La dernière en date est le Clube Amostra Gratis ( traduit ca donne : Club d’échantillon gratuit), qui offrira aux clients un assortiment de nouveaux produits à essayer à la maison avant qu’ils ne deviennent disponibles sur les rayons traditionnels.

Les consommateurs doivent d’abord s’inscrire en ligne et payer une cotisation annuelle de BRL 50. Cette cotisation donne droit de  tester jusqu’à cinq produits différents chaque mois. Les participants doivent remplir un sondage en ligne à l’issu du test, et peuvent également participer à des activités supplémentaires: tests en magasin, dégustations, événements… et gagnent des points avantages sur les produits testés.

L’avantage est de pouvoir faire profiter à un panel de consommateur un ensemble de produits en « avant première ».

On peut aussi imaginer ce concept en version full online, avec un envoi postal des échantillons à tester. Cet concept est très developpé aux Etats Unis avec des sites comme :  TheFreeSite.comwww.startsampling.com ,  www.freechannel.net,  www.freebielist.com,  www.freebiesplanet.com,  www.gratis.nl,  www.alles-kostenlos.de,  www.yes-its-free.com

Sur le même principe, rémunération par une adhésion ou annuelle pour X échantillons + publicité + pourquoi la vente en ligne sur un durée limitée des objets une fois qu’ils sont sortis.