Articles Tagués ‘économie’

Une BD pour expliquer à de jeunes enfants la maladie dont ils sont atteint
5 concepts de business alliant mode et technologies
Faire évaluer des biens auprès d’experts pour seulement 4,99 euros : un concept intéressant
Louer un ruminant pour tondre son gazon
Une escouade de choc pour petits travaux
Devenez la star d’un soir
Un site pour évaluer la valeur d’un candidat sur le marché local

Lorsque les consommateurs se regroupent pour acheter (sujet que j’avais traiter ICI), ça donne un pouvoir d’achat plus fort. Un exemple récent est celui de 1BOG, basé à San Francisco, qui facilite l’investissement dans des installations solaires.

1BOG lance une campagne dans différentes villes,  pour une durée de quelques mois, au cours de laquelle ils négocient des rabais auprès  d’installateurs solaires des  sélectionnées, montent les projets et offrent ainsi l’accès aux consommateurs locaux des tarifs réduits.

Les propriétaires d’une maison ou d’un immeuble, d’un local, peuvent aussi rentrer leur adresse et sélectionner la surface qu’ils souhaitent mettre à disposition sur Google Maps.

investissement partagés dans des installations photovoltaïques

En moyenne, les clients 1BOG bénéficient de 15% de reduction, et la société se rémunère sous forme de commissions.

À ce jour, 1BOG a signé plus de 600 propriétaires dans 11 villes des États-Unis. En Février, la société a obtenu 5 millions de dollars d’investissement pour accompagner son développement.

Chuck Gordon, étudiant à UCLA, avait constaté que beaucoup de particuliers de son entourage disposaient de surfaces libres non exploitées. Quand un jour il a du déménager  à Singapour et trouver une solution de stockage pour quelques mois, son concept à immédiatement pris forme.

En 2008 et âgé de seulement 22 ans, il créa alors Homstie (qui devint SpareFoot par la suite), un système mettant en relation les particuliers. Lorsque lui et son camarade de chambre, Mario Feghali, constatèrent que les entreprises s’intéressaient également à leur plateforme, ces derniers décidèrent de diriger les particuliers vers les professionnels, afin de compléter efficacement leur offre. SpareFoot trouve rapidement de quoi se développer, dans un marché qui, il faut le rappeler, représentait déjà plus de 20 milliards de dollars et qui était largement sous-exploité sur la toile, notamment pour ce qui était des interactions vendeurs-loueurs.

SpareFoot a depuis participé à Capital Factory, un incubateur pour start-up, lequel lui a permis de lever $20.000. En septembre dernier, la compagnie a de nouveau levé des fonds, pour un montant cette fois-ci proche de $1.000.000.

Aujourd’hui, le site propose plus de 125.000 espaces à travers le territoire américain, 90% étant proposés par des entreprises spécialisées. Chaque internaute peut ainsi chercher un entrepôt ou un espace à louer, à travers des filtres par prix, par taille, et par localisation géographique. Le service est entièrement gratuit pour les consommateurs, seules les compagnies spécialisées qui accueillent des clients grâce à la plateforme doivent reverser une commission à SpareFoot.

Rasoirs par abonnements

Le principe de vente de chaussettes par abonnement avait malgré tout ce qu’on aurait pu penser assez bien marché et donné lieu à des variantes dans le textile et autre (vin notamment)

C’est vrai que ca facilite la vie de ceux qui travaillent en costume et qui ont besoin de chausettes foncées tous les jours.

La cela toucherait un plus grand marché, avec des références plus variées et ça comble un besoin plus évident.

L’idée de recevoir des lames de rasoirs régulièrement à un tarif avantageux est intéressant en tout cas… et puis cela peut être décliné aussi pour les femmes.

Le principe est de permettre à un consommateur intéressé par un produit, de se grouper avec d’autre personnes dans le même cas pour bénéficier d’un meilleur prix (principe de bernardtapie.com)

Exemple à travers les produits pour nourissons et enfants.

A travers un site portail, les internautes peuvent indiquer l’articles qu’ils recherchent, dont ils ont besoin : mettons un lit pour enfant (mais ca peut être, des couches en quantité, des jeux, des biberons, des accessoires, des vêtements…)

Achats partagésAprès recherche, un prix de réduction est alors proposé avec le nombre d’acheteur requis pour obtenir le lot.

Après avoir obtenu suffisamment de personnes, chacun règle sa commande et la commande en gros est effectué.

Si le nombre de personnes requises n’est pas atteint, la commande est reportée.

Les propositions peuvent être déclenchée, comme ici, par un besoin émis par les internautes ou bien proposés par les fournisseurs…

Le concept serait ici de proposer de faire un audit écologique (bilan carbone, empreinte écologique, développement durable…) pour des petites et moyennes entreprises et de leur proposer des solutions et des conseils en réponses aux études effectuées  pour:

1 – réduire leurs impacts écologique à long terme, faire face aux défis énergétique

2 – réorienter ses objectifs stratégiques

3 – réaliser des économies à long terme

4 – obtention de labels ou de récompenses

5 – devancer les obligations réglementaires

6 – communiquer positivement

(suite…)