Investissements partagés dans des installations photovoltaiques
Etre payé pour promouvoir un site ou un produit
Un site pour garder une trace de ce que l’on vous doit et de ce que vous devez
Un réseau social basé sur vos achats
Une site de voyage qui vous trouve le moyen le moins cher pour aller d’une ville à une autre!
Un générateur d’opportunité pour les PME

Il est facile de se rendre compte que la plupart des propriétaires des petites entreprises sont systématiquement à la recherche de deux choses :

1) de nouveaux prospects
2) de nouvelles opportunités

Dans cette optique, Bizual s’adresse à toutes les petites structure qui n’ont pas un budget communication à 6 chiffres en leur proposant les offres spéciales d’autres petites structures. S’adressant exclusivement au secteur BtoB, chaque utilisateur doit déposé une offre (réduction, produit non disponible au public…) lors de son inscription.

D’autres petits entrepreneurs à la recherche d’un tel produit ou d’un service peuvent alors profiter de l’offre, en recevant ainsi une offre spéciale et doivent en échange fournir eux même une offre spéciale. Une liste est disponible avec une classement des offres ayant le plus de succès (donc plus de visibilité) mais toutes les petites affaires restent disponible en les cherchant avec les mots-clé.

De la même façon, les utilisateurs peuvent laisser des commentaires sur d’autres membres du site (ils seront classés par un système de notation de la réputation de chacun).

Créé au Royaume-Uni, Bizual est gratuite pendant sa version bêta, mais lorsque cette version d’essai termine, un paquet avec une version illimitée pour 99 $ est disponible.

Il ya beaucoup de sites  permettant de trouver les billets d’avion les moins chers pour un voyage donné ou trouver le meilleur bon plan pour l’hôtel mais si tous se ressemblent, ils ne proposent pas tous de vrais affaires. Et pour avoir le trajet le moins cher il faut comparer le site de la compagnie ferroviaire, les comparateurs de vols, calculer le prix du trajet en voiture (google map ou via michelin par exemple)…

GetSet est sur ce point plus en accord avec l’idée du voyage « le moins cher » et propose un tout en un multi-transport. Ce site innovant  permet d’aider les voyageurs souhaitant réaliser des économies en comparant les différents moyens d’aller d’un point à un autre, que ce soit en avion, en car, en voiture…

GetSet est actuellement en version bêta au USA :  il suffit d’entrer votre point de départ et votre destination. Seul Bémol : seules les villes des États-Unis, avec un aéroport et la gare routière sont couverts. GetSet calcule ensuite les frais de transport par avion, voiture et en bus. Il se distingue de Voyage de Google Maps, en étant plus proches des coûts réels des trajets en voiture. les prix des compagnies aériennes sont fournis au moyen de Kayak, et les prix de bus viennent de Greyhound. Il ne manque plus que le train… GetSet y travaille.

A développer pour la France avec le train + pourquoi pas des hôtels, des restaurants…

Lancée en décembre 2009, Blippy propose de tenir automatiquement au courant vos contacts  de ses différents achats par carte bancaire via une plate-forme de micro-blogging.

Les utilisateurs peuvent intégrer leurs achats eux même mais ont aussi la possibilité de lié leur compte client chez les partenaires existant comme Amazon (et Zappos), eBay, Netflix, Groupon ou iTunes.

Cette dernière solution est la plus intéressante, elle apporte à la marque une visibilité énorme et un revenu supplémentaire.  A terme, le potentiel de monétisation de la plate-forme semble considérable : grâce à un suivi des achats des internautes, Blippy sera en mesure de proposer aux annonceurs une offre de ciblage comportemental efficace, car basée sur des achats concrets et non sur du déclaratif. La start-up pourrait donc être promise à un bel avenir, à condition que les internautes acceptent massivement de partager leurs tickets de caisse en ligne.

Le problème, c’est que jusqu’à récemment, Blippy a partagé bien plus que la liste de courses de ses utilisateurs. En effet, via une simple recherche sur Google, il était possible d’accéder aux coordonnées bancaires de certains membres du site.

Malgré tout, après cinq mois d’existence, Blippy valait déjà 46 millions de dollars.

BillMonk est un outil en ligne qui vous permet de conserver une trace de ce que vous avez prêté (argent, objets…) mais aussi de ce que vous devez à vos amis.

Créé par deux anciens de chez Amazon, l’outil est puissant et pratique.

Par exemple, lorsque vous devez entre colocataire gérer vos factures, l’utilisateur inscrit le montant de la facture payée, et billmonk se charge de partagé la somme avec vos colocataires et d’en conserver une trace.

BillMonk permet également aux utilisateurs de créer leur propre médiathèque de prêt (livres, des DVD et d’autres articles).

Les amis peuvent voir en même temps ce qui est disponible et les propriétaires peuvent garder la trace de ce qu’ils ont prêté et de ce qu’ils on en stock: finit les dvds perdus aux mains d’un amis bordélique.

gestion de prêt et d'emprunt

BillMonk est un instrument utile pour les colocataires, les étudiants et toute personne qui souhaite mettre  à disposition de ses amis sa médiathèque : en assurant l’équité, il contribue à éviter d’avoir à harceler ses amis pour obtenir leur argent ou de courir le risque de perdre vos biens. En plus de l’interface en ligne, BillMonk offre également un service de SMS que les membres peuvent utiliser pour enregistrer des factures et les prêts.

Si vous vous intéressez à ce genre de réseau sociaux, aller voir aussi ChipIn, que nous avons récemment découvert et qui s’attaque aussi aux frais de groupe. Alors que BillMonk ne fait que donner des informations sur ce qu’on vous doit et sur les montants, chipIN est un moyen facile de collecter de l’argent. C’est le moment de sauter dans le train des réseaux sociaux, qu’attendez-vous ?

Hollrr est un site qui permet à des consommateurs  de promouvoir les produits qu’ils les intéressent.

Actuellement bêta et sur invitation seulement, Hollrr vise à aider les petites entreprises à lancer de nouveaux produits.

Pour cela , le site leur permet de recolter une multitude d’avis sur le produit, ce qui permet aux entreprises de comprendre ce qui ne va pas.

En Parallèle, le site se rémunère en fonction du taux de transformation commerciale obtenu via le site.

Promotion de produits par les consommateurs

Les amateurs d’un produit commencent par se joindre à la « tribu de fidèles », (qualifiés ainsi sur le site). S’il n’y en a pas encore pour ce produit, il peut être le premier à la suggérer; l’équipe de Hollrr se mettra alors en contact avec le propriétaire du produit pour savoir s’il veut bien participer.

Quoi qu’il en soit, une fois la tribu crée, les fans peuvent contribuer à promouvoir le produit par sa présentation sur leurs blogs ou réseaux sociaux, et l’envoi d’un lien à leurs amis via Twitter ou par courriel.

Les consommateurs qui assure la promotions d’un produit sont récompensé par l’entreprise de deux façons:

– individuellement, les participants sont directement récompensés en fonctions du nombre personnes qui cliquent par le biais de leur lien

– partagés entre l’ensemble de la tribu, avec la plus grande part allant directement à ceux qui ont rejoint la tribu le plus tôt.

Chaque utilisateur est autorisé à promouvoir un maximum de cinq produits et les paiements sont effectués par l’intermédiaire d’un compte Amazon Flexible Payment.

Actuellement, Hollrr n’est disponibles que pour les consommateurs aux États-Unis… Pourquoi ne pas créer la même chose en France?

Lorsque les consommateurs se regroupent pour acheter (sujet que j’avais traiter ICI), ça donne un pouvoir d’achat plus fort. Un exemple récent est celui de 1BOG, basé à San Francisco, qui facilite l’investissement dans des installations solaires.

1BOG lance une campagne dans différentes villes,  pour une durée de quelques mois, au cours de laquelle ils négocient des rabais auprès  d’installateurs solaires des  sélectionnées, montent les projets et offrent ainsi l’accès aux consommateurs locaux des tarifs réduits.

Les propriétaires d’une maison ou d’un immeuble, d’un local, peuvent aussi rentrer leur adresse et sélectionner la surface qu’ils souhaitent mettre à disposition sur Google Maps.

investissement partagés dans des installations photovoltaïques

En moyenne, les clients 1BOG bénéficient de 15% de reduction, et la société se rémunère sous forme de commissions.

À ce jour, 1BOG a signé plus de 600 propriétaires dans 11 villes des États-Unis. En Février, la société a obtenu 5 millions de dollars d’investissement pour accompagner son développement.

De l’eau en libre accès dans les restaurants et les bars
Faciliter les rencontres de proximité entre employés
Portail de location d’entrepôts entre particuliers et professionnels
Proposer ses services localement sur internet

En Vacances!

Publié: 3 septembre 2010 dans Divers

de retour le 14 septembre…

Communiquer localement, sur une zone bien définie, proposer ses services à son voisinage ou au contraire rechercher du travail ou des missions ponctuelles, c’est tout cela qui est permis avec l’offre gratuite du site MyCubi.com.

Chaque utilisateur se crée un mini siteweb gratuit appelé Cubi sous cette forme http://www.mycubi.com/nomprénom. On y indique surtout son lieu géographique (une carte GoogleMaps sera ensuite attaché au profil), le service proposé ou ce que l‘on recherche. Les utilisateurs peuvent rechercher ou promouvoir ce qu’ils veulent ; anniversaire, soirée, babysittings, aide pour personnes âgées, entreprise unipersonnel etc.

Les visiteurs du site se retrouvant sur la même zone géographique pourront visionner sur la carte de la région tout ce qui leur est proposé et dans un domaine particulier. Ils peuvent même avoir accès à vos coordonnées et adresses personnelles (facultatif).



A noter que MyCubi fournit également une plate-forme pour les personnes récemment licencié , créant leur propre entreprise.