Archives de la catégorie ‘Services’

flatterme propose à toute personne en manque de confiance de se remonter le moral avec une myriade de compliments au téléphone.

Pour seulement 5 dollars, les consommateurs peuvent utiliser les services de  flatterme pour un ami ou pour eux- même et personnaliser le message. Pour l’instant limité à l’Amérique du Nord, les appels sont généralement d’une durée comprise entre 30 secondes et une minute: motivation des employés, encouragements, souhaits d’anniversaire, déclaration…

Un forfait spécial à 10 USD forfait comprend un appel chaque semaine pendant un mois.

Je continue sur le business  de l’évaluation en ligne.

Il existe déjà une pléthore de sites d’emploi à travers le monde (on s’y perd beaucoup quand même), mais l’espagnol Jobsket propose un concept intéressant: en plus d’accueillir les CV des candidats et en les connectant avec des recruteurs, il estime également leur valeur sur le marché local.

Disponible pour l’Espagne et l’Irlande, Jobsket tavaille à partir d’une base de données des salaires dans différentes postes, secteurs et zones géographiques. Ils utilisent un algorithme propriétaire pour estimer la valeur d’un CV en tenant compte du poste du candidat, de ses expérience et de sa formation et du marché.

(suite…)

Visant à aider les consommateurs à se faire une idée du prix de vente de leurs biens, valuemystuffnow est un site qui promet une évaluation dans les 48 heures pour toute photo soumise.

L’équipe de valuemystuffnow est composée d’experts basés en Angleterre et issus des prestigieuses maisons  Sotheby’s et Christie’s ou l’une des autres grandes maisons d’enchères de Londres.
La photo de votre bien (bijoux, oeuvres d’art du monde, livres, timbres, mobilier…) une fois envoyée et dirigée vers un expert approprié qui dans les 48h vous fera parvenir un rapport d’évaluation complet en PDF ou vous remboursera.

Joint à votre rapport, un certificat d ‘évaluation se tient sur le serveur sécurisé de VMSN ce qui vous permet lors de ventes en ligne de permettre aux futurs acquéreurs de disposer directement de l’évaluation réalisée.

Le tarif est de 4,99 euros et est dégressif: 12.99 € pour 3 expertises, 38.99 € pour 10 expertises. Ça vaut le coup non?

(suite…)

Vivre l’expérience de la célébrité le temps d’une journée, c’est que propose Celeb 4 a day, une entreprise américaine qui a fondé son business sur la fascination des gens pour les stars. Sa fondatrice, Tania Cowher, met depuis quelques années tout en œuvre pour que des anonymes puissent se comporter comme des stars quelques heures.

Etre harcelé par des paparazzis et leurs flash, être protégé par des gardes du corps ou encore rouler en limousine font partie des quelques services proposé. Fort de son succès à Los Angeles, l’entreprise s’est développée dans d’autres villes californiennes et sur la côte Est.

Pikku Juttu (« petites choses » en finlandais) est un service d’assistance mobile, offrant de l’aide à toute personne qui a une « petite chose » à bricoler mais n’a pas les bons outils, le savoir-faire ou le temps. Accrocher un cadre, nettoyer des gouttières, peindre  un mur -les équipes de Pikku Juttu réalisent pour un tarif fixe (et bas) de 35 EUR par demi-heure (en gros 35 euros de l’heure avec la déduction d’impôt)

Les clients peuvent faire une réservation mais ce qui change surtout c’est que « l’escouade » visite une partie différente de la ville chaque jour avec. Les clients peuvent aussi suivre la localisation Pikku Juttu sur une carte Google, mis à jour par GPS.

Les camions sont équipés comme un petit atelier de bricolag avec en stock des objets courants comme les détecteurs de fumée, piles, rallonges électriques, des crochets et des vis, des fusibles… Les clients qui veulent bricoler par eux même peuvent acheter des fournitures sur place, et Pikku Juttu va seulement leur donner des conseils sur la façon d’aborder leur projet.

Un concept intéressant, comme celui de Geek Squad, son équivalent pour l’assistance informatique et ce la laisse imaginer d’autres concepts => Un ateliers de réparation de vélos.

Il est facile de se rendre compte que la plupart des propriétaires des petites entreprises sont systématiquement à la recherche de deux choses :

1) de nouveaux prospects
2) de nouvelles opportunités

Dans cette optique, Bizual s’adresse à toutes les petites structure qui n’ont pas un budget communication à 6 chiffres en leur proposant les offres spéciales d’autres petites structures. S’adressant exclusivement au secteur BtoB, chaque utilisateur doit déposé une offre (réduction, produit non disponible au public…) lors de son inscription.

D’autres petits entrepreneurs à la recherche d’un tel produit ou d’un service peuvent alors profiter de l’offre, en recevant ainsi une offre spéciale et doivent en échange fournir eux même une offre spéciale. Une liste est disponible avec une classement des offres ayant le plus de succès (donc plus de visibilité) mais toutes les petites affaires restent disponible en les cherchant avec les mots-clé.

De la même façon, les utilisateurs peuvent laisser des commentaires sur d’autres membres du site (ils seront classés par un système de notation de la réputation de chacun).

Créé au Royaume-Uni, Bizual est gratuite pendant sa version bêta, mais lorsque cette version d’essai termine, un paquet avec une version illimitée pour 99 $ est disponible.

BillMonk est un outil en ligne qui vous permet de conserver une trace de ce que vous avez prêté (argent, objets…) mais aussi de ce que vous devez à vos amis.

Créé par deux anciens de chez Amazon, l’outil est puissant et pratique.

Par exemple, lorsque vous devez entre colocataire gérer vos factures, l’utilisateur inscrit le montant de la facture payée, et billmonk se charge de partagé la somme avec vos colocataires et d’en conserver une trace.

BillMonk permet également aux utilisateurs de créer leur propre médiathèque de prêt (livres, des DVD et d’autres articles).

Les amis peuvent voir en même temps ce qui est disponible et les propriétaires peuvent garder la trace de ce qu’ils ont prêté et de ce qu’ils on en stock: finit les dvds perdus aux mains d’un amis bordélique.

gestion de prêt et d'emprunt

BillMonk est un instrument utile pour les colocataires, les étudiants et toute personne qui souhaite mettre  à disposition de ses amis sa médiathèque : en assurant l’équité, il contribue à éviter d’avoir à harceler ses amis pour obtenir leur argent ou de courir le risque de perdre vos biens. En plus de l’interface en ligne, BillMonk offre également un service de SMS que les membres peuvent utiliser pour enregistrer des factures et les prêts.

Si vous vous intéressez à ce genre de réseau sociaux, aller voir aussi ChipIn, que nous avons récemment découvert et qui s’attaque aussi aux frais de groupe. Alors que BillMonk ne fait que donner des informations sur ce qu’on vous doit et sur les montants, chipIN est un moyen facile de collecter de l’argent. C’est le moment de sauter dans le train des réseaux sociaux, qu’attendez-vous ?

Hollrr est un site qui permet à des consommateurs  de promouvoir les produits qu’ils les intéressent.

Actuellement bêta et sur invitation seulement, Hollrr vise à aider les petites entreprises à lancer de nouveaux produits.

Pour cela , le site leur permet de recolter une multitude d’avis sur le produit, ce qui permet aux entreprises de comprendre ce qui ne va pas.

En Parallèle, le site se rémunère en fonction du taux de transformation commerciale obtenu via le site.

Promotion de produits par les consommateurs

Les amateurs d’un produit commencent par se joindre à la « tribu de fidèles », (qualifiés ainsi sur le site). S’il n’y en a pas encore pour ce produit, il peut être le premier à la suggérer; l’équipe de Hollrr se mettra alors en contact avec le propriétaire du produit pour savoir s’il veut bien participer.

Quoi qu’il en soit, une fois la tribu crée, les fans peuvent contribuer à promouvoir le produit par sa présentation sur leurs blogs ou réseaux sociaux, et l’envoi d’un lien à leurs amis via Twitter ou par courriel.

Les consommateurs qui assure la promotions d’un produit sont récompensé par l’entreprise de deux façons:

– individuellement, les participants sont directement récompensés en fonctions du nombre personnes qui cliquent par le biais de leur lien

– partagés entre l’ensemble de la tribu, avec la plus grande part allant directement à ceux qui ont rejoint la tribu le plus tôt.

Chaque utilisateur est autorisé à promouvoir un maximum de cinq produits et les paiements sont effectués par l’intermédiaire d’un compte Amazon Flexible Payment.

Actuellement, Hollrr n’est disponibles que pour les consommateurs aux États-Unis… Pourquoi ne pas créer la même chose en France?

Communiquer localement, sur une zone bien définie, proposer ses services à son voisinage ou au contraire rechercher du travail ou des missions ponctuelles, c’est tout cela qui est permis avec l’offre gratuite du site MyCubi.com.

Chaque utilisateur se crée un mini siteweb gratuit appelé Cubi sous cette forme http://www.mycubi.com/nomprénom. On y indique surtout son lieu géographique (une carte GoogleMaps sera ensuite attaché au profil), le service proposé ou ce que l‘on recherche. Les utilisateurs peuvent rechercher ou promouvoir ce qu’ils veulent ; anniversaire, soirée, babysittings, aide pour personnes âgées, entreprise unipersonnel etc.

Les visiteurs du site se retrouvant sur la même zone géographique pourront visionner sur la carte de la région tout ce qui leur est proposé et dans un domaine particulier. Ils peuvent même avoir accès à vos coordonnées et adresses personnelles (facultatif).



A noter que MyCubi fournit également une plate-forme pour les personnes récemment licencié , créant leur propre entreprise.

Chuck Gordon, étudiant à UCLA, avait constaté que beaucoup de particuliers de son entourage disposaient de surfaces libres non exploitées. Quand un jour il a du déménager  à Singapour et trouver une solution de stockage pour quelques mois, son concept à immédiatement pris forme.

En 2008 et âgé de seulement 22 ans, il créa alors Homstie (qui devint SpareFoot par la suite), un système mettant en relation les particuliers. Lorsque lui et son camarade de chambre, Mario Feghali, constatèrent que les entreprises s’intéressaient également à leur plateforme, ces derniers décidèrent de diriger les particuliers vers les professionnels, afin de compléter efficacement leur offre. SpareFoot trouve rapidement de quoi se développer, dans un marché qui, il faut le rappeler, représentait déjà plus de 20 milliards de dollars et qui était largement sous-exploité sur la toile, notamment pour ce qui était des interactions vendeurs-loueurs.

SpareFoot a depuis participé à Capital Factory, un incubateur pour start-up, lequel lui a permis de lever $20.000. En septembre dernier, la compagnie a de nouveau levé des fonds, pour un montant cette fois-ci proche de $1.000.000.

Aujourd’hui, le site propose plus de 125.000 espaces à travers le territoire américain, 90% étant proposés par des entreprises spécialisées. Chaque internaute peut ainsi chercher un entrepôt ou un espace à louer, à travers des filtres par prix, par taille, et par localisation géographique. Le service est entièrement gratuit pour les consommateurs, seules les compagnies spécialisées qui accueillent des clients grâce à la plateforme doivent reverser une commission à SpareFoot.